Inan(a)imés

J’ai commencé ce post là-bas…

J’écris ce post d’un endroit incongru… étrange : un lieu normalement froid et glauque, détestable, mais qui est en ce moment, bizarrement, animé de vie. Il me retient pendant la moitié éveillée de mes journées mais m’a délivrée de cette masse sombre et informe qui occupait, en plus, mes nuits. Entre ces quatre murs,  je me soigne moi aussi…

…Avec moi, mon Samsung d’amour, nu de toute connexion, amputé de sa portabilité, contraint d’être perfusé mais encore tellement magnifique. Depuis plus d’une semaine, nous pratiquons l’amour vache : il me fait souffrir de tout son poids et je le traine partout, lui faisant endurer froid, pluie, chutes. Je crois que les épreuves rapprochent – unilatéralement, tout du moins. Je l’aime comme au premier jour.

Il y a également mon Ni(e)Pod chéri, ma créature maltraitée, qui, je le crois parfois, fait partie de moi tellement nous nous synchronisons longtemps : dans ces moments-là, nos cœurs battent au même rythme. Ni(e)Pod est polyglotte. Français, coréen, anglais, japonais, hébreux, mandarin… n’ont guère de secret pour lui. Il est mââgique. Parfait (de cette factice perfection qui abuse les parents lorsqu’ils parlent de leur progéniture).

Grâce à eux, je me sens un peu comme chez moi partout. Ils contiennent mes repères.

… Je le termine ici.

Je finis d’écrire pour ne pas oublier que mon Samsung m’a diverti et calmé lorsque, blessée par la bêtise humaine, je fulminais et étais prête à exploser… haha ! J’ai alors réappris qu’il était fin joueur : Mahjong, Solitaire, Spider Solitaire, Chess Titans, Dame de Pique, Solitaire… Bon. Je l’avoue… J’ai souvent – avec sa complicité – triché. Mais il est cro fort ! ~_~” ou moi trop nulle ! ^.^” Tout cela en musique (la meilleure qui soit pour moi).

J’écris pour ne pas oublier qu’au moment où il m’a fallu quitter… ma ligne de bus (2A), la poignée de porte de mes ours cochons de voisins, ma cage d’escalier casse-gueule, mon arrêt de bus, mon Carrefour Market, mon ascenseur, ma table de cafétéria, mon poster des BEAST… toutes ces choses que j’ai faite miennes et qui m’ont servi de points d’appui éphémères (mon poster me revient bientôt)… Au moment où je me suis retrouvée seule à pleurer au milieu d’inconnus (épique moment ! xD), Ni(e)Pod m’a consolé, en ne me susurrant que des sons apaisants. OUI c’est vrai. –.–“ Je ne lui avais pas laissé le choix. x’) Bah voui ! j’avais besoin d’entendre la voix de l’un de mes hommes… objet, en particulier. ^.^

En somme, je leur suis infiniment reconnaissante… à mes inanimés… aimés. Je leur suis reconnaissante d’avoir été et d’être à mes côtés. ♥

 

La chanson qui m’a consolée. **exactement cette version** Je la poste, des fois que ça pourrait servir. x’)

Même quand je haïrais la kpop et me détesterais d’avoir dépensé autant d’argent pour des CDs, je continuerai à les aimer, eux. ^.^

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s