Code Name Blue

Le premier album japonais des CNBLUE en tant que major est sorti le 29/08. Après l’étrange expérience “Come On" – single correct, qui m’a néanmoins longtemps laissé dubitative, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cette nouvelle sortie.

Sobrement intitulé Code Name Blue, l’album composé de 13 pistes (dont 1 bonus) comptait  5 titres alors inédits.

codenamebluecover

Tracklist :

1. Intro 02 (qui ouvrait déjà les concerts de leur tournée hivernale)
2. In My Head (titre phare de leur premier single japonais à la Warner)
3. Where You Are (titre phare de leur deuxième single japonais à la Warner)
4. Time Is Over (titre choisi pour la promotion de l’album)
5. Have a Good Night (inédit)
6. Wake Up (face B de leur troisième single japonais à la Warner)
7. No More (inédit)
8. These Days (inédit)
9. Blue Sky (inédit)
10. Mr K.I.A (Know It All) (face B de In My Head)
11. With Me (inédit)
12. Get Away (face B du single Where You Are)
13. Come On (titre phare de leur dernier single)

14. Where You Are – en anglais – (aberration)

Avec plus de la moitié des titres connue, je savais que cet album serait a minima correct. Mes inquiétudes se portaient sur la cohérence de l’ensemble et sur les nouveautés qu’il réservait, surtout (ces dernières compositions constituant un indicateur quant à leurs orientations futures).

  • “Y, Why ?”

En entendant les chansons s’enchainer dans leur intégralité pour la première fois, j’avoue que je n’avais pas saisi la portée de cet opus : deux choses m’irritaient particulièrement, et m’empêchaient d’entendre Code Name Blue.

 
1. Je ne comprenais pas le processus réflexif qui avait conduit à l’éviction de faces B au profil audio intéressant. Feeling, par exemple, est l’un de leurs seuls titres dont la base mélodique est le clavier : Une belle réalisation, originale, qui avait sa place sur cet album.
2. Je pestais contre la “version anglaise” de Where You Are. (–__ –”).
Where you are, incontestablement une de mes chansons préférées du groupe, comprend 80 % d’anglais pour 20 % de japonais. En faire une version anglaise ? Facile, à première vue. Et pourtant, outre son rythme, la force de cette chanson est la complémentarité des voix de YongHwa et JongHyun AINSI QUE l’alternance anglais/japonais. Le fait d’avoir enlever un de ces éléments sans retravailler le tout est une vilaine erreur. Je n”y adhère pas, en tout cas.

Par ailleurs, cet album avait une couleur que je ne reconnaissais pas : rock, pop, funk, avec une pointe de RnB alors qu’ils nous avaient fait miroiter du “hard rock” !

Je n’y comprenais plus rien… J’étais un peu en colère… Et puis…

  • “It’s just a feeling, just a feeling.”

… Et puis, j’ai mis mon casque.

J’ai réécouté Code Name Blue et un truc s’est passé.

Je me suis rendue compte que cet album sonnait juste.
Sa production est exemplaire, avec des mélodies travaillées de manière plus fine que précédemment et une instrumentalisation de ces dernières, saisissante. Tout cela rendu possible grâce  à la maitrise grandissante par les CNBLUE, de leurs instruments respectifs  (je crois déjà l’avoir écrit, mais CNB en apporte encore la preuve).
A ce propos, je suis particulièrement friande de la ligne profonde de basse qui parcourt chacun des nouveaux titres. Cette dernière dynamise les compositions et chatouille l’oreille d’une manière fort agréable.

JungShin et sa basse transmettent du bonheur. #happyvirus

  • “I have grown stronger, I have grown stronger…”

Pour autant, je ne suis pas en train de “renier” mes premières impressions. Me basant sur leurs derniers singles, j’attendais qu’ils empruntent un chemin similaire. Sur ce point, ils ont “contrarié” mes attentes, et entrainé mon irritation (sentiment quelque peu prématuré, dirais-je avec le recul). C’est un fait. J’aurai du louer leur volonté de liberté dans la créativité, au lieu de ça je les avais déjà enfermé mes représentations.

Je crois que là réside la principale raison de mon déraisonnable attachement à ce groupe. “Notre” histoire musicale n’est pas monolithique, elle est faite de petites incompréhensions et de grands questionnements ; qui sont le résultat de leur capacité à se transformer, presque imperceptiblement à chaque sortie d’albums.

Pour autant, Code Name Blue n’en demeure pas moins du CNBLUE.  Les garçons et leur équipe japonaise (producteurs, compositeurs, paroliers…) sont allés puiser ailleurs que dans la Jpop/rock, tout en gardant l’essence du groupe.

En somme, point de changements majeurs à l’horizon, juste un groupe de musique qui vit et grandit merveilleusement bien.

  • “Ajik saranghanda”

Have a Goodnight est la première piste que Code Name Blue révèle, c’est un titre rock plutôt festif aux paroles légères “have, have a good time / have, have a good night / Wo-o-oh…”. Une chanson sans prise de tête, un peu dans la lignée de celles présentes sur Ear Fun, à la différence près qu’elle jouit de meilleurs arrangements.
Dans le même ordre d’idée, Wake Up poursuit la fête avec un rythme cette fois, rock/funky. Présente sur Come On, je détestais cette chanson… Aujourd’hui, je me demande encore pourquoi. Il est vrai que les paroles sont une fois de plus très limitées, il n’en demeure pas moins qu’elle doit être la piste la plus entrainante de l’album. En cela, son histoire chantée et son titre épousent parfaitement son rythme. 
Avec No More on bascule dans la pop/funky avec un petit côté rétro. J’aime beaucoup la présence de synthé dans cette chanson.
J’ai parlé du son basse de cet album mais ces trois titres mettent en valeur les battements de MinHyuk et les solos de guitares de JongHyun, qui sont diablement délicieux à entendre. 
These Days est la seule piste chantée presque exclusivement par JongHyun…  T__T UNE ce n’est pas assez !!!! #burningsoulON Cette ballade pop/rock est parfaite. Sans nul doute la plus belle réalisation de tout l’album.
Blue Sky est la seule chanson (je crois ne pas me tromper)  “étrangère” aux CNBLUE (ils n’ont participé ni à son écriture, ni à sa composition). Je ne comprends pas le sens des paroles *too deep ?*. Mais cette ballade est la chanson que j’écoute le plus. La guitare acoustique est de toute beauté. Ce titre m’apaise vraiment.
Avec With Me on revient au rock. JongHyun et YongYong se partagent les couplets et refrains et l’alternance de leurs deux voix, donne du peps à ce titre.

Code Name Blue me rend fière d’être une BOICE. J’aime ce groupe ♥. 

DSCF9554

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s