Ear Fun.

Encore un article à propos des CNBLUE dont le 3ème mini album en Corée du Sud est sorti le 25 mars.

                                                                                                                                                         cr.cnblackyong@tumblr

Après Bluetory et Bluelove, le 3ème EP s’intitule logiquement Blue…  Ah ben non… Ear Fun.

“Ear Fun” ? Hmmm, j’ai de prime abord été très sceptique (comme la fosse, oui) à tendance moqueuse : haha ! leur anglais vaut vraiment le mien. Puis j’ai eu peur (un album de trot, ce serait “fun”, ou pas… °__°). Enfin, j’ai lu tout plein d’articles et d’interviews qui m’ont amené à comprendre cette étrange association.

Pour résumer, “Ear Fun” parce qu(e) :

1. Les membres du groupe souhaitent que les auditeurs prennent plaisir à l’écouter jusqu’à se dandiner au rythme de leurs mélodies. 

2. Ils projettent déjà les chansons de l’album sur scène où ils veulent s’amuser, “danser” et faire bouger leur public.

 

tumblr_m1nqcuOzrZ1qjb2vt

source : cnblackyong.tumblr.com – cr : po_tato naver blog

 

Soit. Ear Fun, donc.

Un titre amusant pour un album trait-d’union…

Lorsqu’il s’agit de s’exprimer quant au contenu de ce 3e opus, les membres du groupe déclarent qu’il renferme surtout des titres s’inscrivant dans ce qu’ils qualifient de “modern rock”. S’ils prennent ce terme dans le sens d’un rock formaté pour la radio (commercial) – ce qui semble être le cas – je suis plutôt d’accord.

Il est essentiel de savoir que les CNBLUE ne voulaient pas de cet album sous cette forme.

Fort du succès de leurs derniers album et singles japonais, dont les titres sont imprégnés d’un esprit différent (plus “indie”) de ce qu’ils produisent habituellement en Corée du Sud et de l’expérience acquise lors de leurs nombreux concerts nippons, ils désiraient poursuivre leur exploration de ce nouvel univers musical, plutôt que de faire du sur-place dans leur style actuel.

Cependant, le président Han Seung Ho (patron de la FNC), qui écrit, compose et produit la quasi-totalité des chansons de tous ses artistes n’était pas du même avis, jugeant prématuré  – vis à vis du public coréen – tout changement d’orientation trop brusque.

Ear Fun se positionne donc comme un opus transitionnel

Au Japon, les CNBLUE, étaient, jusqu’à la fin de l’année 2011, un “indie band” (choix de la FNC, motivé par le désir d’en faire un “vrai” groupe de musique). C’est en quelque sorte là-bas qu’ils se sont “construits” : ils ont commencé à jouer dans la rue, ont acquis assez de notoriété pour  remplir de grandes salles, être signés par la Warner (japan) et devenir le premier “band” étranger à atteindre le sommet de l’Oricon -classement single- ainsi que le premier groupe coréen à enregistrer la prestigieuse émission, MTV Unplugged.

Leur évolution musicale là-bas découle d’un “vécu artistique”.

En Corée du Sud (où l’industrie musicale est différente), ils ont débuté en tant que major et leur image a été travaillée autour d’un concept : celui d’un groupe “clean” capable de rassembler aussi bien des fans de kpop, que des fans d’artistes indépendants. Or, changer d’orientation musicale, impliquerait éventuellement de modifier le concept originel. De là pourrait découler la frilosité du président Han – mue par l’aspect financier, qui semble, non pas exclure la nouveauté, mais plutôt vouloir la différer.

Une sorte de “récréation” annonciatrice un futur projet musical plus abouti ?

• … Synonyme de récréation ?

ear-fun-le-cover

 

Track list 
1.Hey You [titre phare]
2.
아직 사랑한다.
3.
Dream boy
4.
Rock n’ Roll
5.Run
6.In My Head

1. Hey You. (Han Sung Ho/Kim Do Hoon, Lee Sang Ho)

Grésillements, notes de piano jazzy, rythme empreint de groove à la batterie… Sunday morning !!?

Dès les premières notes de musique, l’influence de Maroon 5, un des groupes dont les CNBLUE et leurs producteurs s’inspirent, se fait entendre. Il s’agira – on peut le deviner au bout de quelques secondes – d’un titre pop/rock mêlant un peu de funk, bien cadencé. Classique. Tout comme le riff de guitare du refrain joué par YongHwa (dans toutes leurs chansons ce sont les mêmes notes non ? >.<) et la présence d’onomatopées rythmiques telles que “duruduru durudu blah blah duruduru durudu no no”,  “marque de fabrique” du groupe !

Hey You est la seule chanson de l’album qui n’a pas été écrite/co-écrite et/ou composée/co-composée par un des membres du groupe.

C’est un bon choix de “title-track” pour ceux qui aiment les CNBLUE made in South Korea et n’espère pas d’évolution. Pourtant, il manque quelque chose à cette chanson (un peu d’esprit japonais ?). Dowotee @cnbluestorm, a écrit, très justement, que “le groupe ne s’était pas approprié cette chanson”, qui mixe différents ingrédients vendeurs de leurs anciens titres. Ainsi l’impression est que les CNBLUE se contenteraient de jouer Hey You joyeusement, un peu comme des “moqueurs polyglottes” (l’image est de Dowotee). J’aime cette chanson mais je partage un peu son avis, en me disant que le meilleur reste à venir. J’attends la version concert.  –► Les versions “live” *il leur est impossible de jouer vraiment de leurs instruments sur presque tous les plateaux télé coréens ^^”*  sont, vocalement, porteuses de bons présages. 

 

2. 아직 사랑한다. (Ajik Saranghanda / Still in Love). (Han Sung Ho, Kim Jae Yang, Jung YongHwa/Kim Jae Yang, Jung YongHwa)

La chanson de cet album que j’écoute le plus. Ma préférée. Je n’ai aucune distance vis à vis de ce que j’en pense.

Grésillements… quelques notes sonnant folk au piano (folk ou je ne sais pas)… “stabirabi rapstastabira” chanté par JongHyun… “You’re my love” susurré par YongHwa… Une entrée en matière exquise de mon point de vue.

Maroon 5 pour Hey You, Jason Mraz (autre influence du groupe) pour Ajik Saranghanda. Il y a en effet un petit truc du pop/folk/rock de Mister A-Z dans ce titre, tout comme il y a du CNBLUE : J’ai eu l’occasion d’échanger mes impressions avec une ‘camarade’ boice et elle a attiré mon attention sur les similitudes existantes entre 상상 (Sangsang / Imagine) et 아직 사랑한다. Il y a de ça, il est vrai.

J’aime entendre leurs instruments de cette manière Je suis sensible à ce “son CNBLUE”.

Sans parler de la signification des paroles, j’apprécie la sonorité des mots : “apeun sarangha”, “nan apeuda”, “keurinda tto nan, nan, nan, nan.”, j’aime la manière dont YongHwa les chante. Je trouve l’instrumentalisation de la voix de JongHyun (à travers le “stabirabi…”) bien pensé, tout comme la variation d’intensité entre les couplets, le pont et le refrain. L’ensemble, rend la chanson entêtante. Enfin, en prenant en compte le sens du texte :  j’apprécie le contraste entre la légèreté du rythme et la signification des paroles (elles évoquent un amour destructeur).

Peut-être qu’il ne s’agit que d’une affabulation, mais cette chanson permet, je crois, de se rendre compte de leurs progrès dans la maîtrise de leurs instruments respectifs. De ce fait, cette chanson somme toute convenue, sonne différemment et est porteuse d’un léger souffle de nouveauté.

 

3. Dream boy. (Han Sung Ho, Han Seung Hun/Kim Jae Yang, Jung YongHwa)

Cette chanson est intéressante. Justement écrite, composée et jouée.

Rien que les 30 premières secondes permettent de se faire une idée générale du titre entier : début acoustique avec percussions/guitare/basse… Alternance des parties chantées entre YH et JH (qui chante des “vrais” morceaux de couplets) puis les beats de batterie et le son de la guitare électrique annonciateurs d’une suite plus pop-rock bien rythmée, jouissant d’une belle ligne mélodique. Une jolie atmosphère pour une jolie chanson. L’une de mes préférées sur Ear Fun.

4. Rock n’ Roll & 5. Run. (Han Sung Ho , Jung Yong Hwa/Han Seung Hun, Jung Yong Hwa) & (Han Sung Ho/Han Seung Hun , Jung Yong Hwa)

Elles sont les chansons sensées faire bouger les auditeurs.

Rock n’ Roll est comme son titre l’indique, rock, et comme ses paroles le martèlent, une invitation à la fête.  J’ai lu une critique de Ear Fun (écrite par un auditeur pas convaincu) qui disait que cette chanson était bête et que son seul intérêt résidait dans la mise en lumière des facultés de JH en tant que guitariste. C’est un avis – écrit de plus par une personne qui sait de quoi elle parle car elle a chroniqué tous les autres albums coréens des CNBLUE. (Musicalement, j’ai en horreur les gens qui critiquent sans savoir de quoi ils parlent. Je deviens intolérante dans ces cas-là.) – que je comprends & respecte mais que je ne partage pas.

Rock n’ Roll selon moi est un titre bien produit au rythme efficace. Un instant récréatif qui remplit parfaitement sa fonction : une piste fun sans aucune prise de tête, sans aucune prétention d’être plus que ce qu’elle est. En cela cette chanson est une réussite. Après s’il faut entrer dans des considérations musicales compliquées, on peut en dire tout autre chose. Mais moi j’aime cette chanson.

L’esprit de Run me plaît beaucoup. Ce titre est bon. Les différents segments de la chanson sont plaisants à l’oreille (Ear Fun !!) : des battements de batterie similaires à “des roulements de tambour” comme prémisses à un tempo plus emporté, j’adhère ! Cette chanson me donne envie non pas simplement de bouger, mais de me bouger *c’est justement ce à quoi appelle les paroles* Mention spéciale à la batterie de MH qui porte le tout et confère à la chanson son dynamisme.

6. In My Head.(Jung Yong Hwa/Jung Yong Hwa)

Cette chanson, les membres du groupe, l’affectionnent tout particulièrement, ils voulaient à la base la garder pour leur album complet, mais les dirigeants de la FNC, avec lesquels ils sont *décidément* en opposition concernant leurs choix musicaux, ne les ont pas suivis.

Ce n’est pas forcément une mauvaise chose.

In my Head est à l’origine le titre-phare de leur premier maxi-single en tant que major au Japon. Elle est donc porteuse d’une symbolique forte dans leur carrière et sa présence sur Ear Fun peut être considérée comme un cadeau fait au public coréen.

Pour l’occasion elle a été entièrement réécrite par YH qui en était déjà le compositeur. En conséquence, In my Head version coréenne devient sa chanson. Il en est fier. Et il a raison. ^.^

C’est un VRAI titre rock, digne d’un vrai groupe de rock. Basse, batterie, guitares électriques avec un son “lourd” (pour eux tout du moins ^.~)… Je suis folle de cette chanson ! Je ne l’aime pas autant que Where You Are – une de leurs pépites japonaises. Mais cette chanson laisse entrevoir l’une des facettes des CNBLUE que j’aime le plus.

Les paroles de la version japonaise sont belles et pleines de sens. Mais YH a su ajouter de la profondeur à ces dernières, démontrant ainsi ses talents d’auteur/compositeur. Positionner In my Head à la fin de l’album est un choix loin d’être innocent, et de ce fait, fort intéressant, car on peut y lire l’annonce du renouveau musical voulu par le groupe, dans leur carrière en CdS.

 

________________________________

 

J’apprécie tellement ce groupe, que j’ai beaucoup réfléchi durant cet article. Je ne suis pas parvenue à exprimer tout ce que je voulais dire mais en gros mon sentiment est que cet album ne triche pas. Ce titre bizarroïde qu’on croirait directement sorti d’un dictionnaire korean/jonglish – korean/yonglish ou korean/shinglish (au choix ^.^), nous dit tout, si l’on en fait une bonne lecture. Ear Fun, quoi ! et non pas Grown-Up (petit clin d’œil aux FTbabies).

Après forcément, ceux que les CNBLUE n’étaient pas parvenus à convaincre avec leurs opus précédents, trouveront ce dernier, humm, nul ? De la même manière que la majorité des boices le soutiendront et l’encenseront peut-être plus qu’il ne le mérite réellement (je dis “majorité” car les boices qui considèrent Ear Fun comme une erreur de parcours, il y en a aussi).

Pour ma part, j’ai choisi de l’entendre comme un “album-pont” entre ce qu’ils ont été et sont actuellement en Corée du Sud et un indéterminé musical vers lequel ils tendent.

Ce n’est pas mon mini-album préféré, qui doit être euuuuuuuuuuuuuuuuuh Blue………………………love (tout en sachant qu’une de mes chansons préférées d’eux en live, Y, Why, figure sur Bluetory). Mais je l’aime et prends plaisir à l’écouter. Je suis contente de l’avoir acheté deux fois. >.<”

De toute façon j’ai fait le choix de les soutenir. J’ai foi en leur potentiel (vive leurs concerts ! vive le Japon ! o/).

 

 


 

cr. as tagged.: cnblackyong@tumblr

Sur ce, narvu ou pas… ^.~

Publicités

2 réflexions sur “Ear Fun.

  1. De rien. Oui je pense que ç’en est un… Enfin si la FNCent. permet vraiment aux membres du groupe de faire ce qu’ils veulent.
    Après le nouveau son CNBLUE/coréen peut être moins bien aussi… Enfin je dis ça, mais je n’y crois pas… lol ! Je suis sure que ça sera intéressant.
    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s