Pri ♥ FT

La rédaction de cet article et l’ébauche de réflexion qu’il a suscité, me pousse à sérieusement m’interroger sur mon éclectisme musical…

Il y a un peu plus de deux semaines, j’annonçais le retour des FT Island avec leur 4e mini-album, Grown-Up, ainsi qu’un futur post. Le voici.

Avant de commencer, je tenais à écrire, dire, que les FT Island, ce sont mes bébés de la kpop… Les premiers artistes que j’ai “découvert”, seule, après que la moulstre ait fait de moi sa disciple.  

 

 

L’opus se compose de cinq titres :

1. 지독하게 (jidoghage) – Severely[titre phare]

2. 친구마저 잃었다 (chingumajeo ilh-eossda) – Even Had Lost a Friend

3. 난 못난 사람입니다 (nan mosnan salam-ibnida) – I’m a Foolish person

4. 다 큰 남자가… (da keun namjaga…) – Grown man…

5.  애인이 돼 주길 바래요 (aein-i dwae jugil balaeyo) – We Hope Become Lovers

Il ne compte aucune surprise véritable. [Si l’on est un(e) Primadonna (nom du fan club officiel des FT Island – et oui, il y a des Pri’ masculins), on adorera. Si l’on a des tendances primadonniennes on appréciera. Si la voix de Hongki (chanteur principal) nous rend nauséeux, on rejettera… ce maxi-single (Hmm, un mini-album c’est bien un maxi-single, non ?)]

Il se situe dans une globale continuité : FT Island est surtout connu pour ses “ballades pop/rock” et ses titres pop/rock aux rythmes entêtants.

Grown-Up est un mini-album de “ballades pop/rock” dont le sujet principal est l’amour. 

 

_______________

지독하게 (jidoghage), choisi comme titre pour assurer leur promotion, ouvre le bal” :  Prenez un  rythme simple et imprégnant, saupoudrez-le de Hongki (jouissant d’une tessiture unique dans la kpop), Ajoutez-y un refrain fort servi par la puissance vocale de Hongki – toujours en mettre beaucoup–  & des riff de guitare électrique.  Vous obtiendrez un hit marqué du sceau  FT Island.

Abordant le thème d’une brutale (soudaine) rupture amoureuse, 지독하게 (jidoghage), pourtant entièrement chanté en coréen, est un titre “lisible” par des auditeurs non-coréanophones ne comprenant pas la langue : Il est aisé de comprendre, rien qu’à l’oreille, que le narrateur souffre de sa présente situation.

Cela est rendu possible par les variations d’intensité mélodique et surtout par l’interprétation de LA voix du groupe qui nous raconte l’histoire de la chanson indépendamment du texte. Les couplets chantent un amour mêlé de souffrance (légers trémolos dans la voix) tandis que le refrain – climax – crie au mal-être. Remarque : le clip met en scène la mort de l’être aimé.

Pourquoi, je m’attarde sur ces détails alors qu’une simple vidéo avec traduction se suffirait à elle-même ?

Parce que j’aime écrire des trucs inutiles. Car je pense que d’une part, l’une des forces de ce groupe réside dans la pseudo-analyse que j’ai faite : Jolies mélodies instrumentales (ils s’accompagnent eux-mêmes ≠ des autres idols) + Interprétation impeccable. Et de l’autre, le schéma évoqué s’applique à presque toutes leurs chansons qui prennent appui, du même coup, sur la voix de leur principal chanteur.

 

 

________________________

C’est pratique, après avoir développé sur le premier titre, je pourrais me contenter d’écrire : idem, mais non. ^.^

친구마저 잃었다 (chingumajeo ilh-eotda) : très belle mélodie, Hongki aux commandes vocales. A la différence de Severely, la guitare acoustique prend le pas sur l’électrique dont les sons se font plus doux… L’ensemble est plus tranquille… On entend moins de souffrance et plus de “résignation” hmm je veux dire que l’atmosphère est plus apaisée.

Cette deuxième chanson évoque également la fin d’un amour. Le personnage exprime son regret de ne pas avoir su préserver le lien qui l’unissait à la fille qu’il aimait : malgré l’amour qu’il avait pour elle, il explique avoir perdu l’être qu’il aimait ainsi qu’une amie.

C’est un motif qui revient dans de nombreuses chansons d’amour, ça n’en demeure pas moins une belle ballade.

 

 

___________________

난 못난 사람입니다 (nan motnan saram-imnida).  Les premières notes, semblables à celles d’une berceuse, sont jolies… Après, rythmiquement, I’m a Foolish Person, rappelle d’anciennes chansons des FT Island.

Je suis un peu déçue car j’aurais aimé entendre plus la voix de Jaejin : au niveau des tonalités, il y avait une vraie possibilité, en plus, de duo.

Autrement, c’est une déclaration d’amour mignonette d’un amoureux à son amoureuse. Il se sent heureux de l’avoir dans sa vie et il le dit.

 

 

________________

ENFIN Jaejin chante ! 

다 큰 남자가… (da keun namjaga…)  est interprétée en partie par Jaejin, bassiste du groupe. Il n’a pas une voix exceptionnelle (j’entends par là, une grande voix) mais en même temps je la trouve enveloppante et reposante.

De plus après avoir entendu Hongki, Hongki et Hongki (♥) je trouve cela rafraichissant. 🙂

De manière grossière, le message est le suivant : “Je croyais qu’en devenant adulte j’allais rompre avec le monde de l’enfance, mais face à elle je suis aussi désarmé que le serait un petit garçon.”

 

 

__________________

Le CD se conclut sur ma chanson préférée, 애인이 돼 주길 바래요 (aein-i dwae jugil baraeyo).

C’est étrange, mais je ne sais pas trop quoi en dire…

J’adore son côté acoustique. J’adore sa mélodie. Et plus que tout, je suis contente d’entendre les voix de quatre des cinq membres du groupe – sur les plateaux télés, ils la chantent tous les cinqJe crois qu’elle est devenue ma chanson préférée grâce à la version live, d’ailleurs.

Il s’agit d’une déclaration d’amour nouille, cuite à point pour les midinettes affamées de belles historiettes. *Tout ce que j’aime. Hihi !*

 

 

_______________

 

Aaaaaaah j’ai pris un temps fou à écrire cet article que je n’aime pourtant pas. J’ai du le réécrire trois fois, écouter Grown-Up au moins quinze fois (sans exagération). Et je suis sure d’être passée à côté de quelque chose.

Petit aparté en attendant que je trouve…

*Et c’est parti pour une écoute de toute la discographie FT Island dont je dispose.*

Dans la Kpop, comme partout ailleurs en matière de musique, les artistes (ou leurs producteurs) se (/leur) construisent une empreinte musicale, un son. Les FT Island ont un style bien à eux, reconnaissable et singulier, dans l’industrie musicale coréenne. Il existe une constante qui crée le lien entre toutes leurs chansons. Le fait qu’ils soient un “band” doit jouer.

Le style musical des FT Island est comme ces textes *sens étendu du mot* écrits ou filmiques que l’on a vu ou lu des centaines de fois, qui devraient être sans surprise mais qui parviennent néanmoins à nous surprendre encore et toujours, à cause d’un détail, d’un état émotionnel, d’une circonstance. La finalité demeure inchangée mais le chemin parcouru est différent.

Je les aime comme ça de toute façon.  Clignement d'œil  

#En pleine écoute de Colourful Sensibility leur 2e album. Je l’aime ce CD ! ♥________♥ 

Je pense avoir trouvé le truc qui me perturbe. Ce 4e mini-album sonne comme leurs précédents opus; cependant, j’affirme – je me trompe peut-être – qu’il est différent, en ce sens qu’il ne bénéficie pas du même traitement instrumental : exit ici les cordes, le piano (les titres doivent comprendre un peu de synthé sans plus) et “tout le tintouin”. C’est plus épuré. Une preuve de maturité ?

Hin, hin… intéressant en fin de compte, j’attends l’album complet maintenant.

××××××××

Oooooh mon ancienne sonnerie de portable “Hello, hello” ♥ + “I hope”

 

 

Le plus fou c’est que ce n’est pas un concert des FT Island, pourtant tout le public japonais chante d’une seule voix en coréen.   ^^

Sur ce, narvu…

Publicités

Une réflexion sur “Pri ♥ FT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s